La région Centre-Val-de-Loire développe le Facile à lire

La DLLP, Direction déléguée du Livre et de la Lecture Publique (DdLLP) d’Indre et Loire se lance avec énergie dans le déploiement du FAL, en proposant aux bibliothèques qui s’inscrivent dans une vraie démarche des modules de mobilier en carton et les livres correspondants. Le prêt des kits FAL va démarrer après cette formation qui a permis que chaque collègue comprenne bien la méthodologie de montage d’un projet FAL.

Ces modules légers (Orika) sont efficaces pour présenter les livres de face et à plat, ils se déplacent facilement et sont économiques (moins de 100 €). Une petite bibliothèque peut aussi acheter le présentoir carton simple (Demco) pour initier un premier choix de livres, avec un petit budget de moins de 50 €. Il ne reste plus ensuite qu’à intégrer le logo Facile à lire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La DLP, Direction de la lecture publique du Loir-et-Cher est dans une démarche très intéressante également : le département a été nommé pilote pour un projet de fond de lutte contre l’illettrisme. Un Contrat Territoire Lecture a également été signé en novembre 2017 pour accompagner les bibliothèques du « Blaisois-Pays de Chambord » afin de développer des actions partenariales en faveur des publics éloignés de la lecture sur ces deux territoires d’expérimentation.

Des modules Ideas box ont été acquis, avec des formations aux équipes et des déploiements sur le territoire, par exemple sur les lieux de baignade naturelle. Ils contiennent des tablettes, des jeux de société, des livres, et vont désormais disposer d’un large choix de livres FAL. Des agents de la Médiathèque départementale et d’autres bibliothécaires animent des ateliers en complément.

La formation portait sur 2 jours : une destinée aux bibliothèques du département, et une spécifique à ce territoire sous CTL, avec la présence de partenaires : de la Direction de l’action sociale, des Affaires culturelles, animatrices d’Ehpad, etc.

Les 300 titres de départ achetés par la DLP vont maintenant être prêtés sur projet précis d’une bibliothèque.

 

 

 

 

Publicités

Loudéac : les élèves de l’IME réalisent le mobilier Facile à lire

(photo Samuel Uguen / Le Télégramme)

La médiathèque de Loudéac adhère à la démarche « Facile à lire » visant les publics éloignés de la lecture. Dans ce cadre, des élèves de l’IME de Saint-Bugan ont réalisé un meuble destiné à mettre en avant cette sélection de livres.

Quatre élèves ont travaillé sous la direction de Jean-François Le Gouguec, éducateur technique à l’atelier bois de l’Institut Médico Educatif de Saint-Bugan, pour réaliser ce beau module en bois qui est installé à la Médiathèque de Loudéac. Cet espace vise à présenter des livres « faciles à lire » correspondant aux besoins de tous les jeunes et adultes en difficulté avec la lecture.

La Médiathèque de Loudéac participe par ailleurs au Prix Facile à lire Bretagne 2019 qui se déroule en ce moment, à partir d’une sélection de 8 livres faisant l’objet de médiations, animations, rencontres, lectures musicales…

Article du Télégramme

Médiathèque de Loudéac

Le Facile à lire au pays du Camembert

Au nord de l’Orne se trouve le réseau des bibliothèques de la Vallée d’Auge et du Meurlerault,  sur les communes de Vimoutiers, Gacé, Le Sap et Merlerault. Ce territoire est très marqué par le chômage et connait le plus fort taux d’illettrisme de la Normandie.

Une très belle médiathèque intercommunale a été créée en 2009 par la CDC du Pays du camembert, dans l’ancienne halle au beurre. Située au cœur de la ville, elle est très accessible. Elle est animée par 4 professionnels et une équipe de bénévoles. Caroline Lucas est directrice de la médiathèque et coordinatrice du réseau.

2 agents avaient déjà suivi une première formation l’an dernier. Depuis, elles ont partagé la réflexion sur un futur espace FAL avec les collègues et bénévoles. Aujourd’hui c’est donc une formation en intra, spécifique aux équipes de ces communes, qui a été mise en place et a permis de répondre aux dernières questions et d’affiner le projet.

Dès le lendemain de la formation, la Malle FAL prêtée par la MDO (médiathèque départementale de l’Orne) va permettre une mise en œuvre immédiate, laissant le temps de constituer le fonds propre du réseau. L’espace dédié est déjà prévu, près de l’entrée, avec sièges et table basse.

A suivre pour les photos de cet Espace !

 

La médiathèque de Nevers inaugure son espace Facile à lire !

Vendredi 8 février 2019 à 14h, à la médiathèque Jean Jaurès de Nevers, Monsieur Jacques Francillon, adjoint au maire de Nevers, délégué à la Culture et au Patrimoine historique a signé la charte officielle d’engagement et inauguré l’Espace FAL, moment officiel ponctué de lectures à haute voix faites par des jeunes et par les bibliothécaires.

Cet espace FAL vise à proposer aux publics éloignés du livre une offre de lecture simple et accessible sans pour autant être simpliste. Les premiers partenaires de ce projet sont :
– La FOL 58 (plate-forme ASCALI)
– La mission locale (garantie jeune)
– L’AFPLI (Association Familiale de Prévention et de Lutte contre l’Illettrisme)
Ainsi que des enseignants.

Les médiations vont commencer très prochainement.

En savoir +

Page facebook de la bibliothèque

Inauguration des Espaces Facile à lire à Caen-la-mer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La bibliothèque de Caen a mis au cœur de sa réflexion les publics les plus éloignés de la lecture, publics en situation de handicap, d’illettrisme, perte d’autonomie… Elle met en place des actions qui visent à amener à la lecture ces publics, en s’appuyant sur les acteurs locaux. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Réseau Territoire Lecture.

Faisant suite aux espaces Je lis, un peu, beaucoup, pour lesquels Caen était précurseur, les Espaces FAL s’inscrivent désormais dans la dynamique nationale. En 2019, six bibliothèques de la Communauté urbaine Caen la mer inaugurent leurs espaces Facile à lire offrant chacun de 50 à 250 documents, soigneusement sélectionnés, pour donner ou redonner envie de lire aux personnes éloignées de la lecture pour de multiples raisons.

Bibliothèque Alexis de Tocqueville – Caen

 

Le jeudi 17 janvier a été inauguré l’Espace FAL dans le hall de la grande bibliothèque Alexis de Tocqueville, sur les rives de l’Orne, symbolique forte visant à marquer la volonté forte d’accessibilité dans cet équipement prestigieux, tout en déployant la même politique dans les quartiers et communes de l’agglomération.

Après la conférence introductive sur le thème du Facile à lire comme outil d’inclusion, est venu le temps de l’ouverture officielle de l’Espace FAL, précédée des discours forts et concis de Monsieur Pottier, Vice-Président à la culture de Caen Agglomération et Maire de Colombelles, M. le représentant de la Région, et de Mme Sabrina Le Bris, Conseillère pour le livre à la DRAC Normandie. Ils ont souligné le long chemin parcouru depuis les premiers fonds je lis, un peu, beaucoup, et la qualité du travail des équipes, encadrées par Laure Gombault et Ludovic Charrier, qui ont complètement revisité cette mission pour la réorienter vers la dynamique nationale du Facile à lire, pour une efficacité renforcée du Contrat Territoire Lecture.

 

 

Une sélection montrant la diversité des livres : roman court, conte, leporello de photographies, album découpé laser, album documentaire, récit de vie…

Pour marquer une dynamique forte, sera lancé fin janvier le Prix Facile à lire Caen-la-mer 2019 ! Une sélection de 8 livres est proposée aux partenaires pour toucher les différents publics éloignés du livre, grâce à des médiations diverses menées par les bibliothécaires et par des intervenants.

Programme des animations : flyer animations facilealire

En savoir +

Hérault : nouvelle dynamique pour le FAL

Pierres vives

En décembre 2016 avait eu lieu une première formation à la médiathèque Pierres vives de Montpellier, qui est à la fois la médiathèque départementale et une bibliothèque ouverte sur le quartier, uniquement pour de la consultation sur place. Deux collègues étaient alors en charge des publics empêchés, Lucie et Sabine. En complément de cette formation, Lucie Ambrosi est venue en Bretagne s’imprégner des projets FAL déjà mis en place.

Le départ de Lucie pour la médiathèque de Clermont L’Hérault a créé une période de transition à Pierres vives, mais a permis une expérimentation concrète sur le réseau de Clermont l’H.

Aujourd’hui,  Fabien Giraud et son collègue Guillaume Marza développent le projet FAL à la fois sur le plateau de Pierres vives et sur le département, soutenus par les collègues de l’antenne de Béziers. 

Le meuble, réalisé par l’Atelier des possibles de Rennes, vient d’être mis en place, juste à l’entrée du plateau. La formation a permis de répondre à de nombreuses questions : quel choix de livres en consultation sur place, quelles médiations, quelle dynamique trouver avec toute l’équipe ? Le module a vocation à être prêté également dans le réseau.

La demande du logo national FAL a été faite auprès du Ministère de la Culture.

Le FAL a toute sa place dans cet équipement qui a reçu comme vocation à sa création l’éducation populaire et l’inclusion des populations du quartier. Pierres vives reçoit par exemple les « Conférences gesticulées » de Franck Lepage, initiateur de ce concept d’expression politique, mêlant conférence, théâtre, conte et atelier.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puy-de-Dôme : le Facile à lire comme levier de lutte contre l’illettrisme

La Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme, située à Clermont-Ferrand et le CNFPT Auvergne Rhône-Alpes se sont unis pour une formation de 2 jours consacrée au FAL comme levier dans la lutte contre l’illettrisme, animée par Bibliopass. La richesse de cette formation a été la mixité des participants : des bibliothécaires, un salarié et un agent en service civique de l’association Passeurs de mots 63 et deux responsables des C.R.I., Centres de ressources illettrisme d’Auvergne et Rhône-Alpes, ainsi qu’une personne du service Formation de la Ville de Clermont Fd.

Le premier jour portait sur la réalité de l’illettrisme, le cadre national d’action de la LCI et les diverses actions que peuvent mener les bibliothèques. Le second jour était davantage axé sur la création d’Espaces Facile à lire, avec des exemples de livres réunis par la Médiathèque départementale.

 

Les Centres de ressources illettrisme sont des structures, de statuts différents selon les territoires, destinées à informer et outiller les acteurs de la LCI et à mettre en synergie les actions existantes.

Celui d’Auvergne organise des formations en présentiel et en « webinaires » ainsi que des journées consacrées aux actions culturelles liées à la lutte contre l’illettrisme et à l’apprentissage du français. Il est partenaire de l’ABF et, en lien avec l’ANLCI est désormais co-porteur du déploiement du Facile à lire.

L’association Passeurs de mots, qui organise des animations et prix autour de la lecture,  prépare de son côté La Malle qui fait du bien, avec un grand choix de livres issus pour la plupart des Livrets FAL publiés en Bretagne. La malle circulera dès 2019 avec des médiations et des pistes de médiations pour les équipes de bibliothèque.

Au terme de ces 2 jours, tous les participants se sont réjouis de cette formation croisée, avec des idées très concrètes d’actions réalisables et un schéma clair à intégrer dans leur projet d’établissement; 2 bibliothèques sont déjà prêtes à mettre en œuvre le Prix FAL Bretagne….une invitation L’Auvergne reçoit la Bretagne !

Sortie officielle du logo Facile à lire national

De nombreux territoires attendaient la mise en place de la procédure pour utiliser le logo Facile à lire. Rappelons que le logo initial Facile à lire Bretagne a été créé par les Ateliers Art-Terre, à la demande conjointe de Livre et lecture en Bretagne et de Bibliopass. Le logo d’Inclusion Europe qui était utilisé depuis 2014 pour les premiers espaces FAL ne correspondait pas en effet à la démarche de lutte contre l’illettrisme puisqu’il concerne le facile à lire et à comprendre, qui relève plutôt du handicap mental.

Il est aussi apparu très vite que ce logo devenait un « label » validant une démarche globale de lutte contre l’illettrisme à travers ces Espaces proposant des livres adaptés à des adultes ne lisant pas, ou peu, ou plus. De nombreux territoires, communautés d’agglomération, départements, régions, ont repris le concept développé en Bretagne et attendaient donc avec impatience ce logo national, délivré désormais par le Ministère de la Culture, en concertation avec l’ABF, l’ANLCI, et la FILL.

La démarche administrative pour obtenir le logo Facile à lire

  • Bien lire le cahier des charges définissant ce qu’est un Espace Facile à lire (en terme de mobilier, de choix de livres, de partenaires et de médiations)
  • Remplir la demande d’utilisation du logo sur le site du Ministère qui implique la signature d’une Charte d’utilisation de ce logo : Charte_logo_FAL

La méthodologie pour développer un projet Facile à lire

  • Inspirez-vous des espaces FAL dynamiques, existants dans une bibliothèque de taille comparable à la vôtre (voir la Carte des Espaces FAL en France dans le menu)
  • Participer à une formation qui se déroule dans votre département ou organiser une formation en intra. Beaucoup d’éléments sont en ligne, les livrets de sélection, les Essentiels du FAL, les photos des différents Espaces, etc, mais ne faites pas l’économie d’une formation qui vous permet de partir sur la bonne base et de vous poser les bonnes questions au démarrage du projet. En Bretagne où les équipes ont beaucoup avancé, il y a désormais des formations niveau 2, pour ne pas laisser retomber le projet 2 ou 3 ans après son démarrage, pour prendre du recul, et vérifier qu’on a tout fait pour atteindre les véritables publics visés.
  • Travailler en amont avec des partenaires du champ social. Organismes de formation gérant le parcours Compétences-clé, Mission Locale pour les Jeunes, Points Accueil Emploi, Groupes d’Entraide Mutuelle, assistants sociaux, CCAS, établissements médico-sociaux…Dans les territoires ruraux, les partenaires peuvent être des commerçants, des kinés, des personnes relais dans un quartier, un hameau…
  • Créer des médiations : le livre n’est qu’un support. L’essentiel est de redonner confiance à des personnes dont le parcours de vie n’a pas permis une rencontre heureuse avec le livre. Les mises en voix, les lectures musicales, les débats autour d’un livre sont des moments conviviaux qui créent le lien avec les personnes. Ca demande du temps ? oui, à vous de définir les priorités, certaines autres tâches peuvent peut-être se réduire ?
  • Monter un espace FAL dans une globalité de projet : penser l’accessibilité de toute la bibliothèque, accessibilité physique du lieu, accessibilité des tarifs, des rendez-vous culturels, existence de services pratiques…

Renseignements sur la démarche en Bretagne : Maïlys Affilé, Chargée de communication à Livre & Lecture en Bretagne : communiqué de presse de Livre et Lecture en Bretagne COMMUNIQUE DE PRESSE_FAL NATIONAL_2018

Renseignements sur un projet en Bretagne, ou projet en prison / hôpital en France : Christine Loquet, Livre et lecture en Bretagne, christine.loquet@livrelecturebretagne.fr

Livrets de sélection, formations, renseignements sur toute la démarche FAL : Françoise Sarnowski, Bibliopass, f.sarnowski@bibliopass.fr

 

 

La Somme : le Facile à lire comme levier contre l’illettrisme

 

 

En juillet 2018, une formation a permis de conforter le projet déjà bien structuré de la Bibliothèque départementale de la Somme dans le domaine de la lutte contre l’illettrisme. Elle a eu lieu juste avant le déploiement des 6 Tours labyrinthe qui seront prêtées à des bibliothèques engagées dans un projet sérieux d’accès à l’écrit pour des adultes en situation d’illettrisme ou très éloignés du livre : bibliothèques de Albert, Beaucamps-le-Vieux, Chaulnes, Corbie, Doullens et Gamaches. Une exposition sur l’illettrisme était installée, pour prêt dans les communes.

La formation a permis d’affiner le projet, en dissociant les livres adaptés à des adultes débutant en lecture et les livres pour enfants « dys », indispensables, mais pas dans le même espace.

Rappelons que la situation est alarmante dans les Hauts-de-France : 1 habitant sur 10 est concerné par l’illettrisme !

En savoir +

Le projet de la BDS est soutenu financièrement par le Ministère de la Culture dans le cadre de l’appel à projet national « Action culturelle et langue française » 2017/2018.

En savoir + sur le projet et les sélections de livres 

 

Un Espace Facile à lire à Cholet

Le Bibliopôle, Bibliothèque départementale du Maine-et-Loire, avait organisé en octobre 2015 une formation sur le facile à lire, pour le réseau de l’agglomération de Cholet, qui comprend 25 bibliothèques rurales, la médiathèque Elie Chamard de Cholet avec ses 7 Relais-lecture, une ludothèque et une bibliothèque universitaire.

Trois ans plus tard, le projet longuement mûri donne un magnifique Espace : le meuble a été réalisé par les élèves du Collège Clémenceau de Cholet et le Centre Technique Municipal de la ville. Il offre une centaine de documents, livres, DVD, livres-audio. Mais ce fonds devrait encore s’étoffer.

Bravo à l’équipe !

En savoir +